Changement d’alimentation 


Le chat possède véritablement un super nez : Son odorat et son goût sont supérieurs à ceux de presque tous les autres mammifères comparables. Grâce à ces organes de l’odorat et du goût particulièrement développés de manière naturelle, notre ami aux pattes de velours s’habitue à des saveurs et des odeurs spécifiques. Ces habitudes sont déjà acquises peu de temps après la naissance, au cours des premières semaines de vie, et sont le résultat d’une formation intense. Nos chats s’habituent donc très rapidement à leur alimentation, et notamment aux saveurs très intenses et artificielles qui caractérisent de nombreux produits industriels. Des vecteurs de goût tels que le sucre, le caramel et les arômes synthétiques renforcent leur appétence pour ces produits pour chats qui à nos yeux, ne sont pas naturels. Un changement d’alimentation constitue donc souvent une épreuve de patience pour les propriétaires de chats. Ceci n’est cependant pas uniquement causé par la qualité des aliments proposés, mais plutôt le résultat d’une caractéristique naturelle des chats. Leurs récepteurs les « avertissent » face à des aliments inconnus. C’est en effet ainsi que dans le monde sauvage, les chats se protégeaient face à d’éventuels dangers pour assurer leur survie. Cet instinct rend souvent difficile un changement d’alimentation qui pourtant peut s'avérer bénéfique. Un mélange progressif effectué lentement des nouveaux aliments peut aider lors d’une transition à convaincre notre ami à quatre pattes.

UNE AUTRE PETITE ASTUCE : n’ajoutez au début qu’une petite cuillère du nouvel aliment aux aliments habituels, puis augmentez la dose jour après jour jusqu’à un remplacement complet des anciens aliments.